Blog France - Maison de Retraite

Un nouveau vaccin contre Alzheimer à l’essai

6 août 2010

L’espoir de millions de malades d’Alzheimer se concentre sur la mise au point d’un vaccin, capable d’enrayer la maladie. Les scientifiques ont testé il y a bientôt dix ans un premier vaccin contre Alzheimer. Malheureusement, le bénéfice thérapeutique du produit n’a pas été démontré, conduisant ainsi à l’arrêt des tests. Cependant, les chercheurs ont tiré les leçons de cet échec et ont achevé une première phase d’essais concluants sur des malades d’Alzheimer de six pays européens.

Un nouveau vaccin contre Alzheimer à l’essai - Source de l'image : http://www.lefigaro.fr/Un vaccin amélioré contre Alzheimer
Le vaccin contre Alzheimer est destiné à détruire le peptide beta-amyloïde s’accumulant dans le cerveau du malade, par la production d’un anticorps s’attaquant aux acides aminés. Ce vaccin fut testé en 2001 sur des malades d’Alzheimer à un stade tardif de la maladie. Leur cerveau, très lésé par Alzheimer, n’a pas répondu au traitement. Par conséquent, cette nouvelle expérience s’applique aujourd’hui à des patients à des phases bien moins avancées. Par ailleurs, le nouveau vaccin s’attaque à seulement 6 acides aminés du peptide beta-amyloïde, contre 42 auparavant. Cette diminution entraînera une meilleure tolérance du système immunitaire à la substance, et donc moins d’effets secondaires pour le malade d’Alzheimer.
Le protocole de recherche inclut 420 patients à travers six pays (Allemagne, Autriche, Croatie, France, République Tchèque, Slovaquie). Il faudra toutefois s’armer de patience avant de découvrir l’impact du vaccin contre Alzheimer puisque les premiers résultats de cette étude seront disponibles en 2012.

Ladignac-le-Long : Bientôt une nouvelle unité Alzheimer

5 juillet 2010

La maison de retraite de Ladignac-le-Long dans le Limousin est fière d’annoncer la construction de sa nouvelle unité Alzheimer. Réputé dans la région pour la qualité de ses prestations, l’établissement compte de plus en plus de malades d’Alzheimer. Une prise en charge adaptée à Alzheimer est donc devenue une nécessité.

Ladignac-le-Long : Bientôt une nouvelle unité Alzheimer - Source de l'image : http://www.leberry.fr/S’adapter aux besoins des malades d’Alzheimer
Le médecin coordinateur de la structure, le Dr Gérard Fonmarty, explique que les besoins des résidents ont changé depuis la création de la structure il y a 25 ans. La proportion de malades d’Alzheimer et d’autres troubles cognitifs ayant beaucoup augmenté, une prise en charge spécifique s’est imposée comme une évidence. C’est pourquoi une unité sécurisée, dotée d’espaces de déambulation ouvrira bientôt ses portes. Le comité de direction de la maison de retraite a dû choisir parmi les 42 projets présentés suite à l’appel d’offres. Quatorze résidents atteints d’Alzheimer pourront être accueillis, dont douze en pension complète et deux en accueil de jour. A l’occasion de la création de ce nouveau pôle de soins consacré à Alzheimer, des travaux de réfection seront entrepris dans l’ensemble des chambres de la résidence. Malgré un investissement s’élevant à 400 000 euros pour l’ouverture de l’unité Alzheimer, le maire ainsi que la directrice de la maison de retraite se félicitent d’avoir fait le bon choix.

Spectacle en langue d’oc à la maison de retraite

8 juin 2010

La maison de retraite d’Onet-le-Château a récemment reçu des visiteurs un peu particuliers… En effet, la troupe de théâtre les Z’igues de Compobilat a fait spécialement le déplacement pour amuser et distraire les résidents de la maison de retraite, grâce a des sketchs très réussis. Les Z’igues, ayant déjà fait un tabac dans plusieurs maisons de retraites de la région, étaient très attendus à Onet-le-Château.

Spectacle en langue d’oc à la maison de retraite- Source de l'image : http://saintponsdethomieres.blogs.midilibre.comUne initiative bénévole en faveur des maisons de retraite
Cette troupe de théâtre, composée de quinze comédiens amateurs, se déplace régulièrement dans les maisons de retraite de l’Aveyron. Les artistes sont à chaque fois accueilis en vrais stars! Les pensionnaires des maisons de retraite sont ravis d’assister à ce spectacle mêlant la langue française et leur cher dialecte occitan, malheureusement délaissé par les jeunes. Ces saynètes interprétées en costume d’époque, ne manquent pas d’évoquer d’émouvants souvenirs aux anciens. Mais pas seulement! Le rire et est au rendez-vous, comme en témoigne les visages amusés des spectateurs. Paulette Imbert, présidente de la troupe créée en 1996, est fière de ce succès. Alors que la mobilité limitée des anciens ne leur permet plus les sorties culturelles, quoi de plus beau que de faire venir le théâtre à la maison de retraite? Cette initiative est d’autant plus louable que les comédiens travaillent à titre bénévole.

La maison de retraite de Cépet rouvre ses portes

7 juin 2010

Les habitants de Cépet ont de quoi se réjouir. La maison de retraite de leur commune pourra dès le mois de juin accueillir 80 nouveaux résidents après trois années de travaux d’extension et de rénovation. La maison de retraite Castel Girou, anciennement château de Foures, est conçue pour assurer la prise en charge de personnes âgées dépendantes. Les pensionnaires jouiront d’une maison de retraite spacieuse et entièrement réaménagée pour répondre aux exigences légales des instances de santé.

La maison de retraite de Cépet rouvre ses portes - Source de l'image : http://www.ladepeche.frLa maison de retraite met l’accent sur un encadrement d’excellence
Patrice Cazaux, directeur de la maison de retraite de Castel Girou, n’a pas lésiné sur la qualité des équipements. La signature de la convention tripartite autorisant la maison de retraite à accueillir des résidents dépendants a encouragé le responsable à offrir à chaque résident confort et intimité dans un cadre sécurisé et verdoyant. L’hébergement est proposé en chambre individuelle ou double, d’une surface minimum de 20 mètres carrés. Les résidents souffrant de la maladie d’Alzheimer et nécessitant par conséquent une prise en charge spécifique seront accueillis dans l’unité protégée d’une capacité de quinze places. De plus, un personnel médical hautement qualifié est recruté. L’équipe soignante de la maison de retraite comprend ainsi notamment un ergothérapeute, une psychologue et plusieurs kinésithérapeutes. La présence de ces praticiens est destinée à favoriser le maintien de l’autonomie des résidents de la maison de retraite. Le but de Patrice Cazaux est d’obtenir la norme NF pour la maison de retraite avant la fin de l’année 2011.

L’Ipad, déjà en maison de retraite?

1 juin 2010

Qui a dit que les maisons de retraite n’étaient pas dans le coup? C’était sans compter sur la maison de retraite ‘’Le Foyer du Romarin’’ dans l’Hérault, qui a proposé en avant-première à ces résidents le dernier ordinateur signé Apple, le fameux Ipad. D’un usage simplifié, ce nouvel outil technologique possède tous les atouts pour séduire les résidents de la maison de retraite.

L’Ipad, déjà en maison de retraite? - Source de l'image : http://cache.20minutes.frUne maison de retraite au goût du jour!
La plupart des résidents de cette petite maison de retraite n’ont jamais posé leurs mains sur un clavier d’ordinateur, mais qu’à cela ne tienne! Le directeur de la maison de retraite, Michel Aimonetti, entend bien partager son nouveau gadget technologique avec l’ensemble des pensionnaires. Pour ce faire, il a mis en place des cours quotidien d’initiation à l’Ipad depuis mardi dernier. Oui, oui, mardi! Alors que les Français ont du patienter jusqu’à vendredi pour acquérir la nouvelle tablette du géant américain, les résidents du Foyer du Romarin ont été privilégiés, grâce au fils du directeur qui pris soin de ramener de son dernier voyage aux États-Unis un spécimen du fameux Ipad. Loin de faire des jaloux, la maison de retraite pourrait bien gagner en popularité et attirer les visites de jeunes dans ses ateliers informatiques. Une fois n’est pas coutume, ce sont les anciens qui enseigneront aux adolescents comment se servir du Ipad!

Les personnes âgées : nouvelle cible de la société de consommation

31 mai 2010

L’accroissement rapide du nombre de personnes âgées n’a pas échappé aux industriels, loin de là. Chaque entreprise vise désormais un nouveau marché, celui des personnes âgées.  Ce phénomène, étudié dans le rapport de la chambre de commerce et de l’Industrie de Paris ” Vieillissement des consommateurs : quelles perspectives pour les entreprises d’ici 2030 ?”,  se traduit par la création de nouveaux biens et services spécifiquement dédiés aux personnes âgées.

Les personnes âgées : nouvelle cible de la société de consommation - Source de l'image : http://www.lesquietudes-lautrec.frLe maintien de l’activité : moteur de la consommation des personnes âgées

Le débat actuel sur l’allongement de la durée de cotisation risque fortement de déboucher sur une législation favorisant le travail des personnes âgées de plus de 60 ans. Par conséquent, ces actifs disposeront d’un revenu plus élevé que les personnes âgées percevant uniquement leur pension de retraite. Le pouvoir d’achat, ainsi augmenté, leur permettra de s’adonner aux loisirs et autres voyages que leurs concoctent les professionnels du secteur qui déclinent de plus en plus souvent leurs gammes en fonction de l’âge de la clientèle. D’autres produits se développent également dans le but d’encourager les seniors mettre la main à la poche. Le domaine du logement et de l’ameublement spécial senior explose, tandis que les appareils technologiques adaptés aux personnes âgées se multiplient. Cependant, l’enthousiasme des entreprises est à tempérer. Lorsque la dépendance touche la personne âgée, celle-ci aura tendance à diminuer leur propension à consommer au profit des dépenses de santé.

L’accueil familial: une alternative au maintien à domicile

25 mai 2010

Le département de l’Allier développe à grande échelle un système d’habitat à mi-chemin entre le maintien à domicile et la maison de retraite. Il s’agit d’un accueil au sein de familles faisant l’objet d’un agrément. Marie-Françoise Lacarin, la vice-présidente du Conseil Général, a longuement développe les avantages de cette alternative au maintien a domicile, lors d’une conférence ”Bien Vieillir” à Cosne-d’Allier, le 17 Mai dernier.

L'accueil familial: Une alternative au maintien à domicile - Source de l'image : http://cotarderic.unblog.frAbandonner le maintien à domicile pour une vraie vie de famille
De nombreuses personnes âgées sont victimes d’une perte d’autonomie, qui compromet leur maintien à domicile. Et malgré une santé fragile, les seniors ne sont pas toujours enclins à aller vivre en établissement. Une étape intermédiaire leur est parfois nécessaire. Conscients de ce besoin, le département de l’Allier a œuvré pour réunir les personnes âgées et les familles, prêtes à les accueillir à bras ouverts. Pour l’heure, 130 familles ont reçu l’agrément légal nécessaire suite à une formation poussée. Par conséquent, 180 personnes âgées ont d’ores et déjà abandonné le maintien à domicile pour cette formule, et 40 places sont encore disponibles. Contrairement au maintien à domicile, qui est un facteur d’isolement pour les personnes âgées dépendantes, l’accueil familial offre une réelle place au sein d’un foyer chaleureux puisque les repas, les loisirs, les fêtes familiales sont partagés. Les familles souhaitant prendre part à ce projet sont invitées à retirer un dossier auprès du conseil Général de l’Allier.

La maison de retraite de Ruitz ferme ses portes

24 mai 2010

Les 24 résidents de la maison de retraite de Ruitz pensent chaque jour à cette date butoir : le 30 Juin prochain. Ce jour-là, cette maison de retraite tranquille du Pas-de-Calais fermera ses portes. En effet, le Conseil Général du département a demandé la mise aux normes de la maison de retraite, un projet difficilement réalisable au vu de l’état de ses finances. Cette maison de retraite associative n’a guère les moyens de s’engager dans de tels travaux.

La maison de retraite de Ruitz ferme ses portes - Source de l'image : http://www.lavoixdunord.frUne mise aux normes trop couteuse pour la maison de retraite
Inaugurée en 1986, la petite maison de retraite de Ruitz a toujours accueilli les personnes âgées nécessiteuses contre un tarif d’hébergement modique, en comparaison des prix pratiqués dans la région. Seulement, pour garantir une prise en charge sécurisée des personnes âgées dépendantes, les normes légales se sont depuis renforcées, enjoignant les anciennes maisons de retraite à se soumettre à de sévères exigences de qualité. Le montant estimé des travaux, 1,5 millions d’euros, dépassent largement les possibilités financières de cette maison de retraite appartenant à l’association ‘’Vivre ensemble dans la charité’’. Le responsable de la maison de retraite ainsi que le maire de la commune ont exprimé leur désarroi, d’une part face aux personnes âgées qui vont devoir retrouver un lieu de vie adapté et d’autre part face aux onze employés de la maison de retraite qui seront licenciés au 30 Juin.

Plouray : la maison de retraite fête ses 20 ans !

18 mai 2010

La maison de retraite de Plouray dans le Morbihan a fêté mi-avril son vingtième anniversaire dans la joie et la bonne humeur. Résidents, familles, personnel  de la maison de retraite et élus étaient de la partie. Pour l’occasion, cinq pensionnaires résidant à la maison de retraite depuis 20 ans ont reçu un cadeau.

Plouray : la maison de retraite fête ses 20 ans ! - Source de l'image : http://a7.idata.over-blog.comUne maison de retraite jeune et dynamique
La maison de retraite de Plouray, qui a obtenu le statut d’Etablissement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) en 2006, a fêté mi-avril son vingtième anniversaire. Une soixantaine de pensionnaires vivent dans cette maison de retraite toute jeune au cœur d’un cadre verdoyant, d’ailleurs primé au concours des maisons fleuries 2009. Cet anniversaire était aussi celui de la directrice Madame Delphine Lévénez, qui dirige la maison de retraite depuis dix ans. C’est elle qui a présidé les travaux d’agrandissement de la salle à manger en 2002 et la pose de la climatisation et de revêtements muraux dans les chambres. L’Ehpad de Plouray n’a d’ailleurs pas fini de se moderniser, puisque d’autres projets sont en route : notamment des travaux de sécurité, la réhabilitation de la lingerie et l’agrandissement de la réserve. Le bon fonctionnement de la maison de retraite est assuré par un personnel important, représentant l’équivalent de 30,5 temps pleins. Cet anniversaire a été l’occasion de reconnaître le dévouement de deux des employées, Elise Le Menthéour et Marie-Line Quéré, qui ont reçu la médaille d’argent communale, départementale et régionale.

Un Printemps des Ehpad : un congrès sur la prise en charge des seniors dépendants

17 mai 2010

Les associations représentant les médecins coordonnateurs d’Ehpad se sont réunis le 8 Avril dernier à Cochin pour réfléchir à la prise en charge des seniors dépendants dans les établissements  d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. Les conférences ont traité de sujets variés comme l’évaluation des troubles cognitifs et le profil du médecin coordonnateur.

Un Printemps des Ehpad : un congrès sur la prise en charge des seniors dépendants - Source de l'image : http://www.santelog.comLes médecins coordonnateurs d’Ehpad se réunissent pour évoquer la dépendance
La Fédération Française des Associations de Médecins Coordonnateurs en Ehpad (FFAMCO) et les associations départementales de médecins coordonnateurs d’Ile-de-France ont organisé le 8 avril dernier à Cochin une Journée du Printemps des Ehpad. Cette journée avait pour objectif de réfléchir à la prise en charge des seniors en établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Diverses thématiques liées à la dépendance des aînés furent abordées au cours de ce congrès. Les aspects médicaux de la dépendance ont fait l’objet de deux conférences : l’une sur la procédure d’évaluation rapide des troubles cognitifs, et l’autre sur les soins bucco-dentaires et troubles de la déglutition. Le côté pratique de la question a été évoqué au cours des séminaires sur les aspects juridiques et pratiques de la prise en charge de la dépendance et sur la création d’un logiciel de gestion de la réintroduction des dispositifs médicaux dans le budget soins des Ehpad. Enfin, le rôle des médecins coordonnateurs fut présenté dans deux conférences sur les principes de base du Management du médecin coordonnateur d’Ehpad et sur le profil de ce dernier en Ile-de-France.