Catégorie ‘Maison de retraite’

Spectacle en langue d’oc à la maison de retraite

Mardi 8 juin 2010

La maison de retraite d’Onet-le-Château a récemment reçu des visiteurs un peu particuliers… En effet, la troupe de théâtre les Z’igues de Compobilat a fait spécialement le déplacement pour amuser et distraire les résidents de la maison de retraite, grâce a des sketchs très réussis. Les Z’igues, ayant déjà fait un tabac dans plusieurs maisons de retraites de la région, étaient très attendus à Onet-le-Château.

Spectacle en langue d’oc à la maison de retraite- Source de l'image : http://saintponsdethomieres.blogs.midilibre.comUne initiative bénévole en faveur des maisons de retraite
Cette troupe de théâtre, composée de quinze comédiens amateurs, se déplace régulièrement dans les maisons de retraite de l’Aveyron. Les artistes sont à chaque fois accueilis en vrais stars! Les pensionnaires des maisons de retraite sont ravis d’assister à ce spectacle mêlant la langue française et leur cher dialecte occitan, malheureusement délaissé par les jeunes. Ces saynètes interprétées en costume d’époque, ne manquent pas d’évoquer d’émouvants souvenirs aux anciens. Mais pas seulement! Le rire et est au rendez-vous, comme en témoigne les visages amusés des spectateurs. Paulette Imbert, présidente de la troupe créée en 1996, est fière de ce succès. Alors que la mobilité limitée des anciens ne leur permet plus les sorties culturelles, quoi de plus beau que de faire venir le théâtre à la maison de retraite? Cette initiative est d’autant plus louable que les comédiens travaillent à titre bénévole.

La maison de retraite de Cépet rouvre ses portes

Lundi 7 juin 2010

Les habitants de Cépet ont de quoi se réjouir. La maison de retraite de leur commune pourra dès le mois de juin accueillir 80 nouveaux résidents après trois années de travaux d’extension et de rénovation. La maison de retraite Castel Girou, anciennement château de Foures, est conçue pour assurer la prise en charge de personnes âgées dépendantes. Les pensionnaires jouiront d’une maison de retraite spacieuse et entièrement réaménagée pour répondre aux exigences légales des instances de santé.

La maison de retraite de Cépet rouvre ses portes - Source de l'image : http://www.ladepeche.frLa maison de retraite met l’accent sur un encadrement d’excellence
Patrice Cazaux, directeur de la maison de retraite de Castel Girou, n’a pas lésiné sur la qualité des équipements. La signature de la convention tripartite autorisant la maison de retraite à accueillir des résidents dépendants a encouragé le responsable à offrir à chaque résident confort et intimité dans un cadre sécurisé et verdoyant. L’hébergement est proposé en chambre individuelle ou double, d’une surface minimum de 20 mètres carrés. Les résidents souffrant de la maladie d’Alzheimer et nécessitant par conséquent une prise en charge spécifique seront accueillis dans l’unité protégée d’une capacité de quinze places. De plus, un personnel médical hautement qualifié est recruté. L’équipe soignante de la maison de retraite comprend ainsi notamment un ergothérapeute, une psychologue et plusieurs kinésithérapeutes. La présence de ces praticiens est destinée à favoriser le maintien de l’autonomie des résidents de la maison de retraite. Le but de Patrice Cazaux est d’obtenir la norme NF pour la maison de retraite avant la fin de l’année 2011.

L’Ipad, déjà en maison de retraite?

Mardi 1 juin 2010

Qui a dit que les maisons de retraite n’étaient pas dans le coup? C’était sans compter sur la maison de retraite ‘’Le Foyer du Romarin’’ dans l’Hérault, qui a proposé en avant-première à ces résidents le dernier ordinateur signé Apple, le fameux Ipad. D’un usage simplifié, ce nouvel outil technologique possède tous les atouts pour séduire les résidents de la maison de retraite.

L’Ipad, déjà en maison de retraite? - Source de l'image : http://cache.20minutes.frUne maison de retraite au goût du jour!
La plupart des résidents de cette petite maison de retraite n’ont jamais posé leurs mains sur un clavier d’ordinateur, mais qu’à cela ne tienne! Le directeur de la maison de retraite, Michel Aimonetti, entend bien partager son nouveau gadget technologique avec l’ensemble des pensionnaires. Pour ce faire, il a mis en place des cours quotidien d’initiation à l’Ipad depuis mardi dernier. Oui, oui, mardi! Alors que les Français ont du patienter jusqu’à vendredi pour acquérir la nouvelle tablette du géant américain, les résidents du Foyer du Romarin ont été privilégiés, grâce au fils du directeur qui pris soin de ramener de son dernier voyage aux États-Unis un spécimen du fameux Ipad. Loin de faire des jaloux, la maison de retraite pourrait bien gagner en popularité et attirer les visites de jeunes dans ses ateliers informatiques. Une fois n’est pas coutume, ce sont les anciens qui enseigneront aux adolescents comment se servir du Ipad!

La maison de retraite de Ruitz ferme ses portes

Lundi 24 mai 2010

Les 24 résidents de la maison de retraite de Ruitz pensent chaque jour à cette date butoir : le 30 Juin prochain. Ce jour-là, cette maison de retraite tranquille du Pas-de-Calais fermera ses portes. En effet, le Conseil Général du département a demandé la mise aux normes de la maison de retraite, un projet difficilement réalisable au vu de l’état de ses finances. Cette maison de retraite associative n’a guère les moyens de s’engager dans de tels travaux.

La maison de retraite de Ruitz ferme ses portes - Source de l'image : http://www.lavoixdunord.frUne mise aux normes trop couteuse pour la maison de retraite
Inaugurée en 1986, la petite maison de retraite de Ruitz a toujours accueilli les personnes âgées nécessiteuses contre un tarif d’hébergement modique, en comparaison des prix pratiqués dans la région. Seulement, pour garantir une prise en charge sécurisée des personnes âgées dépendantes, les normes légales se sont depuis renforcées, enjoignant les anciennes maisons de retraite à se soumettre à de sévères exigences de qualité. Le montant estimé des travaux, 1,5 millions d’euros, dépassent largement les possibilités financières de cette maison de retraite appartenant à l’association ‘’Vivre ensemble dans la charité’’. Le responsable de la maison de retraite ainsi que le maire de la commune ont exprimé leur désarroi, d’une part face aux personnes âgées qui vont devoir retrouver un lieu de vie adapté et d’autre part face aux onze employés de la maison de retraite qui seront licenciés au 30 Juin.

Plouray : la maison de retraite fête ses 20 ans !

Mardi 18 mai 2010

La maison de retraite de Plouray dans le Morbihan a fêté mi-avril son vingtième anniversaire dans la joie et la bonne humeur. Résidents, familles, personnel  de la maison de retraite et élus étaient de la partie. Pour l’occasion, cinq pensionnaires résidant à la maison de retraite depuis 20 ans ont reçu un cadeau.

Plouray : la maison de retraite fête ses 20 ans ! - Source de l'image : http://a7.idata.over-blog.comUne maison de retraite jeune et dynamique
La maison de retraite de Plouray, qui a obtenu le statut d’Etablissement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) en 2006, a fêté mi-avril son vingtième anniversaire. Une soixantaine de pensionnaires vivent dans cette maison de retraite toute jeune au cœur d’un cadre verdoyant, d’ailleurs primé au concours des maisons fleuries 2009. Cet anniversaire était aussi celui de la directrice Madame Delphine Lévénez, qui dirige la maison de retraite depuis dix ans. C’est elle qui a présidé les travaux d’agrandissement de la salle à manger en 2002 et la pose de la climatisation et de revêtements muraux dans les chambres. L’Ehpad de Plouray n’a d’ailleurs pas fini de se moderniser, puisque d’autres projets sont en route : notamment des travaux de sécurité, la réhabilitation de la lingerie et l’agrandissement de la réserve. Le bon fonctionnement de la maison de retraite est assuré par un personnel important, représentant l’équivalent de 30,5 temps pleins. Cet anniversaire a été l’occasion de reconnaître le dévouement de deux des employées, Elise Le Menthéour et Marie-Line Quéré, qui ont reçu la médaille d’argent communale, départementale et régionale.

Les maisons de retraite: une priorité du Conseil Général des Hauts-de-Seine

Mardi 11 mai 2010

La Commission permanente de l’assemblée départementale des Hauts-de-Seine s’est réunie lundi dernier pour le vote de crédits en faveur des maisons de retraite. Ce financement a pour but de développer les services d’accueil temporaire dans les maisons de retraite du département. Ainsi, 69 dossiers de maisons de retraite ont été examinés. 32 d’entre elles se verront bientôt attribuer une enveloppe globale de 326 400 euros.

Le Conseil Général des Hauts-de-Seine en faveur des maisons de retraite - Source de l'image : http://www.petitboulot.frLe développement de l’accueil temporaire en maison de retraite permet d’une part de donner un précieux répit aux aidants familiaux, et d’autre part de briser l’isolement de certaines personnes âgées demeurant seules. L’effort financier du département s’inscrit dans une politique visant à développer la prise en charge des personnes âgées, en maison de retraite, et à domicile. En effet, en 2010, 564 nouvelles places d’hébergement permanent en maison de retraite sont prévues. Une attention particulière est portée aux malades d’Alzheimer, à qui 116 places sont destinées ainsi que 80 places d’accueil de jour en maison de retraite. Le Conseil Général a par ailleurs voté l’allocation de 170 744 euros à six centres d’action sociale, dans le but de favoriser l’information et l’orientation des personnes âgées vers les différents services dont elles peuvent bénéficier, tel que le maintien à domicile ou l’hébergement en maison de retraite

L’art s’installe en maison de retraite

Lundi 3 mai 2010

La maison de retraite Pannetier à Brissac-Quincé organise chaque une grande exposition artistique. Pour l’édition 2010 de cette exposition en maison de retraite, une vingtaine de peintres et de sculpteurs renommés ont pris part à l’initiative. Le temps d’une exposition, la maison de retraite devient galerie d’art en associant également les œuvres des résidents !

L’art s’installe en maison de retraite - Source de l'image :http://residence.pannetier.brissac.over-blog.comMaison de retraite ou galerie d’art ?…

Depuis six ans, la maison de retraite Pannetier à Brissac-Quincé reçoit chaque année les œuvres d’un beau panel d’artistes de haut niveau. L’exposition, très prisée par les habitants de la région, réunie plus de 170 œuvres, essentiellement des peintures et des sculptures, disséminées dans les différentes salles de la maison de retraite. Cette année, pour la sixième édition de cette exposition tant attendue, les résidents de l’établissement ont participés en présentant un reportage photo sur les vendanges. Ils ont eux-mêmes travaillé les photos numériques sur ordinateur et le résultat est plein de charme et de poésie. La maison de retraite Pannetier est ainsi joliment ornée d’œuvres multicolores et de motifs chaleureux, grâce aux artistes et aux aînés participants à cette belle initiative. A venir voir et revoir, sans se lasser !

Alimentation en maison de retraite: une nouvelle étude de l’InVS

Mardi 27 avril 2010

Les maisons de retraite s’efforcent d’offrir une alimentation saine et équilibrée à leurs résidents. Pour encourager ces efforts,  l’Institut de veille sanitaire (InVS) vient de lancer en partenariat avec l’Université Paris 13 une vaste étude « Anaïs » destinée à analyser l’alimentation des aînés en maisons de retraite. La première de cette enquête se déroule actuellement dans les maisons de retraite en Indre-et-Loire.

Alimentation en maison de retraite: une nouvelle étude de l’InVS - Source de l'image : http://santeblog.typepad.comLes menus des maisons de retraite examinés par l’InVS
L’étude Anaïs menée par l’InVS va porter sur près de 1.800 personnes âgées de plus de 75 ans hébergées dans les maisons de retraite de six départements du territoire français. Cette étude a pour objectif de décrire l’alimentation, l’état nutritionnel, l’activité physique et la santé mentale des personnes âgées vivant en maison de retraite, afin d’améliorer la prévention et le dépistage des troubles de la nutrition et du mal-être psychique qui peuvent être observés à ces âges, selon les dires de l’InVS. La première étape d’Anaïs a commencé le 15 mars 2010 en Indre-et-Loire. Elle portera sur 90 pensionnaires sélectionnés au hasard dans six maisons de retraite. Si cette première phase d’essai est concluante, l’étude Anaïs sera lancée en 2012. Les résidents de maisons de retraite devront répondre à un questionnaire sur la santé, la vie dans la maison de retraite, le sommeil, le psychisme, et détailler sur une durée de deux jours leurs repas. Il faudra qu’ils acceptent de se prêter à un examen de santé ou l’on prendra leur pression artérielle et mesurera leur poids et leur taille. Enfin une prise de sang permettra de juger de l’état nutritionnel de ces résidents de maisons de retraite. Les premiers résultats d’Anaïs devraient voir le jour au dernier trimestre de 2010.

Un EHPAD au coeur de la Vallée du Lot

Mardi 20 avril 2010

L’EHPAD - Etablissement d’hébergement pour aînés dépendants - de la Vallée du Lot est sans conteste le cœur économique de la région. Cet ancien couvent, devenu hospice puis hôpital et enfin EHPAD, constitue une source de satisfaction aussi bien pour ses résidents que pour l’ensemble de la population locale.

Un EHPAD au cœur de la Vallée du Lot - Source de l'image : http://www.ouest-france.frUn EHPAD au service des habitants de la région
L’EHPAD de la Vallée du Lot est une source de joie pour les personnes âgées et un pôle d’emploi important pour les habitants de la région. Avec 176 lits, 32 médecins, 185 membres de l’équipe d’accompagnement et six niveaux différents, l’EHPAD est à son apogée. Terrasses et jardins accueillent les résidents de l’EHPAD dont le doyen a 107 ans ! Les locaux ont été entièrement remis à neuf en 2008 et depuis chacun y trouve son compte. Geneviève Terrien, la directrice de l’EHPAD, est très fière de son établissement dernier cri au service des habitants de la région et des environs… sans parler des pensionnaires dépendants pour qui cette amélioration de leur prise en charge était précieuse et nécessaire. L’EHPAD est également doté d’un service d’urgence très efficace qui a déjà sauvé de nombreuses vies.

Des rencontres à l’américaine en maison de retraite

Mardi 13 avril 2010

L’Amérique vient d’être choisie comme thème des rencontres intergénérationnelles entre la maison de retraite de Saint Brieuc et les enfants du centre de loisir. L’occasion de raconter et de revivre Christophe Colomb, les indiens et le pop corn. Un moment magique pour les grands comme les petits.

Des rencontres à l'américaine en maisons de retraite… - Source de l'image : http://www.lintendancesuivra.chLa maison de retraite au pays de l’oncle Sam
Les personnes âgées de la maison de retraite de Saint Brieuc et les enfants du centre de loisir ont commencé une série de rencontres intergénérationnelles qui ont pour thème l’Amérique. Une manière comme une autre d’apprendre agréablement et de s’enrichir au contact d’une autre génération. Les aînés de la maison de retraite racontent, les enfants questionnent et le débat s’anime. Et pourquoi, et comment, et quand… les seniors s’éveillent, les enfants s’excitent et tout ce petit monde trouve son compte autour de la table. Une grande carte de l’Amérique au centre et les activités commencent. Des masques, des fresques, des peintures et des collages. Dans quelques mois on transformera la maison de retraite en USA et on y suspendra les œuvres de chacun. Il y aura du maïs, de la courge et de la musique country. On fera revivre les “pilgrims fathers” grâce a l’imagination des enfants et au talent des aînés… un beau spectacle en perspective à ne pas manquer !