Catégorie ‘A la une des personnes âgées’

Les personnes âgées : nouvelle cible de la société de consommation

Lundi 31 mai 2010

L’accroissement rapide du nombre de personnes âgées n’a pas échappé aux industriels, loin de là. Chaque entreprise vise désormais un nouveau marché, celui des personnes âgées.  Ce phénomène, étudié dans le rapport de la chambre de commerce et de l’Industrie de Paris ” Vieillissement des consommateurs : quelles perspectives pour les entreprises d’ici 2030 ?”,  se traduit par la création de nouveaux biens et services spécifiquement dédiés aux personnes âgées.

Les personnes âgées : nouvelle cible de la société de consommation - Source de l'image : http://www.lesquietudes-lautrec.frLe maintien de l’activité : moteur de la consommation des personnes âgées

Le débat actuel sur l’allongement de la durée de cotisation risque fortement de déboucher sur une législation favorisant le travail des personnes âgées de plus de 60 ans. Par conséquent, ces actifs disposeront d’un revenu plus élevé que les personnes âgées percevant uniquement leur pension de retraite. Le pouvoir d’achat, ainsi augmenté, leur permettra de s’adonner aux loisirs et autres voyages que leurs concoctent les professionnels du secteur qui déclinent de plus en plus souvent leurs gammes en fonction de l’âge de la clientèle. D’autres produits se développent également dans le but d’encourager les seniors mettre la main à la poche. Le domaine du logement et de l’ameublement spécial senior explose, tandis que les appareils technologiques adaptés aux personnes âgées se multiplient. Cependant, l’enthousiasme des entreprises est à tempérer. Lorsque la dépendance touche la personne âgée, celle-ci aura tendance à diminuer leur propension à consommer au profit des dépenses de santé.

L’accueil familial: une alternative au maintien à domicile

Mardi 25 mai 2010

Le département de l’Allier développe à grande échelle un système d’habitat à mi-chemin entre le maintien à domicile et la maison de retraite. Il s’agit d’un accueil au sein de familles faisant l’objet d’un agrément. Marie-Françoise Lacarin, la vice-présidente du Conseil Général, a longuement développe les avantages de cette alternative au maintien a domicile, lors d’une conférence ”Bien Vieillir” à Cosne-d’Allier, le 17 Mai dernier.

L'accueil familial: Une alternative au maintien à domicile - Source de l'image : http://cotarderic.unblog.frAbandonner le maintien à domicile pour une vraie vie de famille
De nombreuses personnes âgées sont victimes d’une perte d’autonomie, qui compromet leur maintien à domicile. Et malgré une santé fragile, les seniors ne sont pas toujours enclins à aller vivre en établissement. Une étape intermédiaire leur est parfois nécessaire. Conscients de ce besoin, le département de l’Allier a œuvré pour réunir les personnes âgées et les familles, prêtes à les accueillir à bras ouverts. Pour l’heure, 130 familles ont reçu l’agrément légal nécessaire suite à une formation poussée. Par conséquent, 180 personnes âgées ont d’ores et déjà abandonné le maintien à domicile pour cette formule, et 40 places sont encore disponibles. Contrairement au maintien à domicile, qui est un facteur d’isolement pour les personnes âgées dépendantes, l’accueil familial offre une réelle place au sein d’un foyer chaleureux puisque les repas, les loisirs, les fêtes familiales sont partagés. Les familles souhaitant prendre part à ce projet sont invitées à retirer un dossier auprès du conseil Général de l’Allier.

Un Printemps des Ehpad : un congrès sur la prise en charge des seniors dépendants

Lundi 17 mai 2010

Les associations représentant les médecins coordonnateurs d’Ehpad se sont réunis le 8 Avril dernier à Cochin pour réfléchir à la prise en charge des seniors dépendants dans les établissements  d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. Les conférences ont traité de sujets variés comme l’évaluation des troubles cognitifs et le profil du médecin coordonnateur.

Un Printemps des Ehpad : un congrès sur la prise en charge des seniors dépendants - Source de l'image : http://www.santelog.comLes médecins coordonnateurs d’Ehpad se réunissent pour évoquer la dépendance
La Fédération Française des Associations de Médecins Coordonnateurs en Ehpad (FFAMCO) et les associations départementales de médecins coordonnateurs d’Ile-de-France ont organisé le 8 avril dernier à Cochin une Journée du Printemps des Ehpad. Cette journée avait pour objectif de réfléchir à la prise en charge des seniors en établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Diverses thématiques liées à la dépendance des aînés furent abordées au cours de ce congrès. Les aspects médicaux de la dépendance ont fait l’objet de deux conférences : l’une sur la procédure d’évaluation rapide des troubles cognitifs, et l’autre sur les soins bucco-dentaires et troubles de la déglutition. Le côté pratique de la question a été évoqué au cours des séminaires sur les aspects juridiques et pratiques de la prise en charge de la dépendance et sur la création d’un logiciel de gestion de la réintroduction des dispositifs médicaux dans le budget soins des Ehpad. Enfin, le rôle des médecins coordonnateurs fut présenté dans deux conférences sur les principes de base du Management du médecin coordonnateur d’Ehpad et sur le profil de ce dernier en Ile-de-France.

Un nouvel EHPAD en hommage à Michel Grandpierre

Lundi 29 mars 2010

Voilà plusieurs années que la petite ville de Saint-Etienne du Rouvray se battait pour obtenir l’ouverture d’une maison de retraite EHPAD. C’est enfin chose faite ! Le nouvel établissement pour personnes âgées dépendantes portera le nom du défunt maire de la ville, Michel Grandpierre.

Un nouvel EHPAD en hommage à Michel Grandpierre - Source de l'Image : http://www.arac51.comUn EHPAD longtemps attendu

La cérémonie d’ouverture de l’EHPAD Michel Grandpierre a était chargée d’émotions le 7 mars dernier. C’est la femme du défunt maire de Saint-Etienne du Rouvray, Madame Grandpierre, qui a posé la première pierre la larme à l’œil. De nombreux habitants s’étaient déplacés pour l’occasion et l’on pouvait entendre la satisfaction de l’assistance. En effet cette maison de retraite EHPAD devenait une réelle nécessité pour la petite ville. La commune compte maintenant un très grand nombre de personnes âgées dont beaucoup sont dépendantes voire très dépendantes. Il fallait donc bien une structure adaptée pour les prendre en charge. L’EHPAD Michel Grandpierre est un établissement pour personnes âgées dépendantes construit, pensé et aménagé afin de prendre en charge de la manière la plus adaptée qui soit les personnes âgées en perte d’autonomie. Un véritable soulagement pour la ville.

Dépendance et retraite, les priorités du président

Lundi 25 janvier 2010

Dans ses voeux pour la nouvelle année 2010, le président Sarkozy a énumère les reformes qu’il mènera de pair avec le gouvernement et le premier ministre. La dépendance et le financement des retraites font parties de ses priorités.

Dépendance et retraite, les priorités du président - Source de l'image: http://www.assemblee-nationale.f2010, année de la retraite

Le financement des retraites sera le gros dossier social de l’année 2010. Le président Sarkozy est conscient que la dépendance et le financement des retraites des français sera le problème de la décennie à venir et à affirme se mettre à la tache dans l’année qui vient pour juguler ce raz-de-marée. La sécurité sociale prévoit un déficit de 10,7 milliards d’euros pour 2010 et la France devrait compter environ deux millions de personnes âgées de plus de 85 ans en 2015. Cela étant le président a promis de prendre des mesures pour pallier à cette future situation préoccupante. Nicolas Sarkozy a prévu d’ouvrir à nouveau le débat « dépendance » après l’été

L’Humanitude contre la maladie d’Alzheimer

Mardi 12 janvier 2010

L’Humanitude est à la fois une Philosophie et une Méthodologie de soins originale basée sur le respect de l’Autre. Mise au point par les chercheurs canadiens Gineste et Marescotti, l’Humanitude est une série de théories et de pratiques spécifiques pour améliorer les soins des personnes en établissements et à domicile. Utilisée pour soigner des patients atteints de la maladie d’Alzheimer, la méthode donne des résultats particulièrement positifs…

L’Humanitude contre la maladie d’Alzheimer - Source de l'image: http://www.temoignages.reÀ la rencontre de l’Autre
L’objectif de l’Humanitude est de rendre, justement, son humanité à la personne dépendante en travaillant sur la relation soignant- soigné. Allier la tendresse et les soins par exemple ou travailler sur les différents sens de la personne malade, voilà autant de manières différentes pour arriver à nouveau à entrer en contact avec des patients dont la maladie a souvent altéré le caractère ou la communication. Respecter le visage du patient comme la marque de l’essence de son intimité est également une nouvelle façon d’appréhender la toilette du malade… Gineste et Marescotti se battent pour que les personnes qui souffrent puissent au moins garder leur dignité humaine.

La longévité des femmes : une histoire génétique ?

Mardi 15 décembre 2009

Les femmes vivent en moyenne sept ans de plus que les hommes. Déterminés à percer le secret de cette longévité supérieure de la gent féminine, une équipe de biologistes japonais a effectué une expérience inédite : convaincus que la différence de longévité provient de paramètres génétiques liés au sexe, les chercheurs Tomohiro Kono et Manabu Kawahara ont décidé de “produire” des souriceaux à partir de l’ADN prélevés sur deux souris femelles. Aussi étonnant que cela puisse paraître, l’expérience a été concluante car elle a donné naissance à de beaux souriceaux dont la durée de vie semble confirmer les hypothèses des scientifiques japonais !

lLa longévité des femmes : une histoire génétique ? - Source de l'image: http://www.tsr.ch/Une expérience complexe et passionnante

Les détails et résultats de l’expérience des biologistes japonais, publiés début décembre 2009, révèlent un procédé assez complexe. Les deux chercheurs ont attrapé un souriceau femelle afin de récupérer ses œufs non-matures. Ces œufs non-matures ont ensuite été transformés en simili-spermatozoïdes pour être injectés dans des œufs matures provenant de souris femelles plus âgées. A l’issue de la période de gestation habituelle (une vingtaine de jours), de petits souriceaux très vifs sont nés pour le plus grand bonheur des biologistes japonais. Tomohiro Kono et Manabu Kawahara ont toutefois dû patienter plus de deux ans pour savoir si ces charmants souriceaux nés de deux femelles allaient conforter leurs hypothèses : celles-ci se sont confirmées lorsqu’il s’est avéré que ces souris se sont éteintes après 841 jours en moyenne, contre une durée de vie moyenne de 655 jours chez les souris “conventionnelles” nées d’un mâle et d’une femelle. Suite à cette découverte révolutionnaire dans le domaine de la génétique, certains scientifiques se prennent déjà à imaginer la création de bébés issus de deux mères et conçus pour durer plus longtemps…

Une personne âgée championne de natation à 97 ans!

Lundi 14 décembre 2009

Les titres de champion ne sont plus réservés qu’aux jeunes: Bernada Angulo, pétulante arrière-grand-mère de 97 ans, a impressionné le monde entier lors du championnat européen de natation pour vétérans organisé fin septembre 2009 à Cadiz (Espagne). Originaire des îles Canaries, Mme Angulo a remporté de nombreux titres dans la catégorie de compétitions pour les nageurs de 95 à 99 ans: elle a été sacrée championne d’Europe du 200 mètres, du 100 mètres et du 50 mètres dos.

 Championne de natation…à 97 ans! - Source de l'image: http://www.courrierinternational.comUne passion tardive pour la natation

Les performances de Bernada Angulo sont d’autant plus impressionnantes lorsque l’on sait qu’elle n’a appris à nager qu’à l’âge de…48 ans! Depuis le décès de son cher mari en 1976, la natation est devenue la principale passion principale de cette dynamique personne âgée de 97 ans, qui réside dans un modeste quartier de Las Palmas.  Elle a commencé à participer à des compétitions internationales dès 1980, où elle a n’a eu de cesse de s’illustrer.  Bernada Angulo juge aujourd’hui que les compétitions sont trop fatigantes. Mais, à l’âge où d’autres coulent des jours paisibles en maison de retraite, cela ne l’empêche pas de continuer à s’entraîner quotidiennement à la piscine en effectuant de nombreuses longueurs de bassin. Les exploits de Mme Angulo constituent en tout cas un formidable exemple de vitalité et de courage démontrant que tout est possible pour les aînés qui veulent vraiment rester jeunes!

Vers un ralentissement de l’augmentation de l’espérance de vie ?

Lundi 7 décembre 2009

Au vu de l’augmentation continuelle de l’espérance de vie au cours des dernières décennies, une équipe de chercheurs américains s’est penchée sur les facteurs qui ont permis à une population de plus en plus nombreuse d’atteindre l’âge d’or.

Vers un ralentissement de l’augmentation de l’espérance de vie ? - Source de l'image:http://graph.benchmark.frLe nombre de personnes âgées ne cesse d’augmenter

L’espérance de vie augmente en moyenne de trois mois tous les deux ans. Les femmes et les hommes sont toujours plus nombreux, de par le monde, à atteindre l’âge respectable de 100 ans.
En deux siècles, l’espérance de vie a en moyenne plus que doublé dans les pays développés. Le Japon tient la tête du classement avec une espérance de vie moyenne de 85 ans,mais de nombreux pays montrent une espérance de vie supérieure à 80 ans et ce, sur tous les continents.

Un progrès dû à des facteurs multiples
L’allongement de la durée de la vie a toujours été soumis aux conditions de vie. Ainsi les chercheurs ont fait le point sur les facteurs qui ont permis cette progression considérable. Leurs recherches ont mis en avant que c’est principalement notre mode et notre hygiène de vie qui ont le plus influencé ce phénomène.
Ainsi, au cours du 19ème siècle et jusqu’aux années 50, l’augmentation de l’espérance de vie était notamment due à la baisse de la mortalité infantile. Au cours de la seconde partie du 20ème siècle, les avancées au niveau de l’hygiène et de l’alimentation ont permis de maintenir un rythme soutenu d’augmentation de l’âge moyen de vie.

Notre mode de vie en question
Toutefois, les chercheurs Sarah Harper et Kenneth Howse, de l’université d’Oxford, souligne que cette augmentation de la durée de vie pourrait réserver des surprises en stagnant voire en diminuant au cours des prochaines décennies.
Selon les eux, c’est toujours notre mode de vie qui pourrait avoir une incidence négative sur l’espérance de vie moyenne. Les principales causes potentielles de ce renversement de tendance seraient notamment la consommation croissante de tabac mais aussi une mauvaise alimentation ou encore l’absence d’exercice physique.
Les recherches effectuées mettent en avant le fait que l’obésité et le diabète ont atteint un niveau épidémique dans certains pays développés comme les Etats-Unis privant ainsi une partie de la population d’atteindre un âge avancé.

Un véritable enjeu de société
Les facteurs impliqués dans la longévité de la vie humaine ne sont pas toujours là où on les attend. Ainsi, les crises économiques ont permis d’allonger l’espérance de vie, notamment grâce à une baisse de la consommation de produits nocifs tels que l’alcool. De plus, si les femmes vivent en général plus longtemps que les hommes, ce sont souvent les personnes mariées qui ont les vies les plus longues.
De manière générale, la durée moyenne de vie est une question qui soulève de nombreux débats publics. L’augmentation de l’âge de la population a notamment une incidence sur les politiques publiques des gouvernements au niveau des retraites, mais aussi au niveau de la mise en place d’infrastructures dédiées aux seniors.

Vieillir chez soi, un choix unanime des Français

Lundi 16 novembre 2009

Lors du dernier baromètre santé publié par Europ’Assistance, de nombreux français ont exprimé leur souhait de vieillir chez eux. Pour beaucoup, l’Etat doit faire un maximum pour les y aider.

Vieillir chez soi, un choix unanime des Français - Source de l'image: http://www.clubsemeuse.comLes Français plébiscitent le maintien à domicile

Les résultats du dernier baromètre santé Europ’Assistance sont sans équivoque. Les Français sont globalement insatisfaits du système de prise en charge par l’Etat de la vieillesse et de la perte d’autonomie. En parallèle, ils se prononcent clairement en faveur de mesures qui leur permettraient de vieillir chez eux plutôt qu’en institution. Près de 80% de la population interrogée pense que l’Etat devrait participer activement au financement du maintien et de l’aide à domicile.

Une perception négative de la prise en charge du vieillissement
De manière générale, les Français ont une perception négative des dispositifs actuels de prise en charge du vieillissement. 49% des personnes interrogées qualifient ces dispositifs de « moyens » et 17% les qualifient de « mauvais ». En parallèle, 72% des Français interrogés pensent que l’aide aux personnes âgées est insuffisante.

Le financement des personnes âgées en question

Lorsqu’on les interroge sur le financement potentiel du maintien à domicile, les Français montrent un certain pragmatisme. Ils sont seulement 27% à estimer que l’Etat devrait prendre en charge l’intégralité des frais liés au vieillissement. Ils étaient 33% en 2007 à exprimer cette opinion. Près des deux tiers de la population se montre favorable à un financement mixte dont une partie serait prise en charge par l’Etat. Le complément serait assuré par la souscription à une assurance complémentaire obligatoire financée par les familles.