Blog France - Maison de Retraite

Vitamine D, curcumine et Alzheimer

Une étude américaine publiée dans le très sérieux journal scientifique « Journal of Alzheimer’s Disease » révèle que l’association vitamine D et curcumine pourrait aider à ralentir la progression de la maladie d’Alzheimer. Explications.

Vitamine D, curcumine et Alzheimer - Source de l'image: http://images.sante-decouverte.comAlzheimer : les effets du curry
Le curry est un mélange d’épices indiennes, dont la couleur jaune est issue d’une épice appelée le « curcuma ». Ce curcuma contient un plolyphénol chimique, la curcumine, dont l’action positive a été prouvée contre la maladie d’Alzheimer. En effet, la curcumine a des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires qui permettent de réduire la production de plaques amyloïdes dans le cerveau des malades.

Le rôle de la vitamine D
Associée à un apport en vitamine D3, l’étude démontre l’augmentation de l’efficacité de la curcumine : les deux substances combinées aideraient le système immunitaire à éliminer les plaques amyloïdes présentes dans le cerveau des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Comment ? en stimulant les macrophages, dont le rôle est d’éliminer ces plaques qui viennent contrecarrer les transmissions neuronales. La vitamine D3 est notamment connue pour son rôle bénéfique sur les os et le système immunitaire. La lumière du soleil la produit.

L’expérience scientifique
Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs de l’Université de Californie (Los Angeles) ont pris des échantillons sanguins chez 9 personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et 3 personnes en santé. Les cellules prélevées ont été incubées avec des protéines bêta-amyloïde, la vitamine D et la curcumine naturelle ou synthétique. Il se trouve que la curcumine de synthèse est plus efficace que celle naturelle, « car elle est absorbée plus rapidement », précise l’étude. Le Dr Milan Fiala, chercheur pilier de cette étude, conclue : «nous espérons que la vitamine D3 et la curcumine, deux nutriments existant dans la nature, offrent de nouvelles possibilités de prévention et de traitement de la maladie d’Alzheimer»…



Laisser une réponse

*