Blog France - Maison de Retraite

La longévité des femmes : une histoire génétique ?

Les femmes vivent en moyenne sept ans de plus que les hommes. Déterminés à percer le secret de cette longévité supérieure de la gent féminine, une équipe de biologistes japonais a effectué une expérience inédite : convaincus que la différence de longévité provient de paramètres génétiques liés au sexe, les chercheurs Tomohiro Kono et Manabu Kawahara ont décidé de “produire” des souriceaux à partir de l’ADN prélevés sur deux souris femelles. Aussi étonnant que cela puisse paraître, l’expérience a été concluante car elle a donné naissance à de beaux souriceaux dont la durée de vie semble confirmer les hypothèses des scientifiques japonais !

lLa longévité des femmes : une histoire génétique ? - Source de l'image: http://www.tsr.ch/Une expérience complexe et passionnante

Les détails et résultats de l’expérience des biologistes japonais, publiés début décembre 2009, révèlent un procédé assez complexe. Les deux chercheurs ont attrapé un souriceau femelle afin de récupérer ses œufs non-matures. Ces œufs non-matures ont ensuite été transformés en simili-spermatozoïdes pour être injectés dans des œufs matures provenant de souris femelles plus âgées. A l’issue de la période de gestation habituelle (une vingtaine de jours), de petits souriceaux très vifs sont nés pour le plus grand bonheur des biologistes japonais. Tomohiro Kono et Manabu Kawahara ont toutefois dû patienter plus de deux ans pour savoir si ces charmants souriceaux nés de deux femelles allaient conforter leurs hypothèses : celles-ci se sont confirmées lorsqu’il s’est avéré que ces souris se sont éteintes après 841 jours en moyenne, contre une durée de vie moyenne de 655 jours chez les souris “conventionnelles” nées d’un mâle et d’une femelle. Suite à cette découverte révolutionnaire dans le domaine de la génétique, certains scientifiques se prennent déjà à imaginer la création de bébés issus de deux mères et conçus pour durer plus longtemps…



Laisser une réponse

*