Blog France - Maison de Retraite

Le respect de la personne âgée en maison de retraite

Le travail en maison de retraite, et notamment auprès des personnes très âgées, dépassant les 80 ans, est un travail d’accompagnement quotidien qui doit se faire dans le respect et la dignité de la personne soignée, et surtout ne pas tomber dans la lassitude et les automatismes.

La dignité en maison de retraite
Les maisons de retraite qui ont le statut associatif proposent un projet d’établissement, pour mettre en application certaines valeurs sous forme d’actions au quotidien. L’activité proposée est alors basée sur la seule question pertinente : comment répondre au besoin des résidents ? Parmi ces besoins, il est clair que la dignité, la reconnaissance du rôle de la personne âgée est centrale. Il faut à tout prix limiter l’isolement, la moquerie, ou le rejet du résident.

Le « retour à l’enfance », une expression à bannir
Malgré l’image négative de la vieillesse et les tabous qui entourent ce phénomène inéluctable, la personne âgée reste une « personne » à part entière qui impose le respect. L’expression courante du “retour en enfance”, pour qualifier une personne qui devient dépendante, gomme toute une vie sociale et environnementale, un passé, une histoire, un parcours et ses passions. Une sorte d’enfance sans avenir, sinon celui de la mort…

Faire attention à la relation au corps
D’autre part, le personnel soignant en maison de retraite assure les taches d’hygiène quotidiennes, qui ne mettent pas forcément à l’aise la personne âgée. Tout ce qui touche à la relation au corps est délicat, même si le corps semble  diminué par l’usure, la fragilité, la maladie. Il reste vulnérable et sensible. Le temps du bain doit alors être l’occasion d’un massage, un moyen de relaxation. Parler, rassurer, communiquer par le toucher, le regard bienveillant : tout est possible pour mettre à l’aise la personne. De plus, chaque occasion de rencontre (le repas en salle, une fête…) permet de soigner l’image : bien s’habiller, se coiffer, se maquiller… sont autant d’aide à la valorisation de soi.

Eviter la lassitude et les automatismes
Le travail des aides soignants en maison de retraite peut rapidement tomber dans les automatismes. Porter une attention particulière à chacun et au quotidien, d’autant plus dans les gestes répétitifs ordinaires, c’est apporter le respect, la dignité en l’humanité de la personne vieillie et usée. L’humour et la bonne humeur, l’énergie au jour le jour, une attitude positive et des paroles encourageantes peuvent faire des miracles…



Laisser une réponse