Blog France - Maison de Retraite

Dépendance et 5ème risque : l’inquiétude des associations

Devant le retard pris par le gouvernement sur la mis en place du 5ème risque-dépendance de protection sociale, 16 organisations de professionnels, de représentants des personnes âgées et de leurs familles demandent officiellement aux pouvoirs publics un « débat national » sur l’aide à l’autonomie afin d’accélérer le mouvement.

Dépendance et 5ème risque : l’inquiétude des associations - Source de l'image: www.insee.frDépendance : pour un débat national
Plusieurs organisations proches des personnes âgées se disent inquiètes face au « retard pris par le gouvernement sur la mise en place d’un cinquième risque de protection sociale » concernant les personnes âgées dépendantes. En effet, le débat au Sénat avait été repoussé à la rentrée 2009, mais les choses ne semblent pas avancer. C’est pourquoi un communiqué de presse rassemblant plusieurs organismes dont France Alzheimer, AD-PA, la Fédération Hospitalière de France ou la Mutualité Française demande « la tenue d’un débat public national sur ses conditions et son financement pour faire face aux besoins grandissants de la population ».

Les revendications de la mobilisation
Les organismes participants veulent attirer l’attention du gouvernement sur « le manque de moyens consacrés à l’accompagnement des personnes âgées dans notre pays, tant à domicile qu’en établissement, et sur les coûts de plus en plus élevés pour les personnes âgées et les familles ». Devant cette « véritable question de société », ils revendiquent « la mise en place d’un cinquième risque de protection sociale, fondé essentiellement sur la solidarité nationale ».

Rencontrer le gouvernement
Afin de mettre en place ce débat public, les signataires du communiqué se disent « prêts à rencontrer rapidement » le ministre du Travail, Xavier Darcos, la secrétaire d’Etat chargée de la famille et de la solidarité, Nadine Morano et Nora Berra, secrétaire d’État chargée des aînés. Cette dernière avait précisé début juillet que « le dossier était sur la table ». Et d’ajouter évasivement : « C’est un chantier en cours, il y a encore des discussions à avoir, des réflexions à mener »…



Un commentaire sur “Dépendance et 5ème risque : l’inquiétude des associations”

  1. 2railroad dit :

    2talisman…

Laisser une réponse

*