Blog France - Maison de Retraite

Vers un ralentissement de l’augmentation de l’espérance de vie ?

Au vu de l’augmentation continuelle de l’espérance de vie au cours des dernières décennies, une équipe de chercheurs américains s’est penchée sur les facteurs qui ont permis à une population de plus en plus nombreuse d’atteindre l’âge d’or.

Vers un ralentissement de l’augmentation de l’espérance de vie ? - Source de l'image:http://graph.benchmark.frLe nombre de personnes âgées ne cesse d’augmenter

L’espérance de vie augmente en moyenne de trois mois tous les deux ans. Les femmes et les hommes sont toujours plus nombreux, de par le monde, à atteindre l’âge respectable de 100 ans.
En deux siècles, l’espérance de vie a en moyenne plus que doublé dans les pays développés. Le Japon tient la tête du classement avec une espérance de vie moyenne de 85 ans,mais de nombreux pays montrent une espérance de vie supérieure à 80 ans et ce, sur tous les continents.

Un progrès dû à des facteurs multiples
L’allongement de la durée de la vie a toujours été soumis aux conditions de vie. Ainsi les chercheurs ont fait le point sur les facteurs qui ont permis cette progression considérable. Leurs recherches ont mis en avant que c’est principalement notre mode et notre hygiène de vie qui ont le plus influencé ce phénomène.
Ainsi, au cours du 19ème siècle et jusqu’aux années 50, l’augmentation de l’espérance de vie était notamment due à la baisse de la mortalité infantile. Au cours de la seconde partie du 20ème siècle, les avancées au niveau de l’hygiène et de l’alimentation ont permis de maintenir un rythme soutenu d’augmentation de l’âge moyen de vie.

Notre mode de vie en question
Toutefois, les chercheurs Sarah Harper et Kenneth Howse, de l’université d’Oxford, souligne que cette augmentation de la durée de vie pourrait réserver des surprises en stagnant voire en diminuant au cours des prochaines décennies.
Selon les eux, c’est toujours notre mode de vie qui pourrait avoir une incidence négative sur l’espérance de vie moyenne. Les principales causes potentielles de ce renversement de tendance seraient notamment la consommation croissante de tabac mais aussi une mauvaise alimentation ou encore l’absence d’exercice physique.
Les recherches effectuées mettent en avant le fait que l’obésité et le diabète ont atteint un niveau épidémique dans certains pays développés comme les Etats-Unis privant ainsi une partie de la population d’atteindre un âge avancé.

Un véritable enjeu de société
Les facteurs impliqués dans la longévité de la vie humaine ne sont pas toujours là où on les attend. Ainsi, les crises économiques ont permis d’allonger l’espérance de vie, notamment grâce à une baisse de la consommation de produits nocifs tels que l’alcool. De plus, si les femmes vivent en général plus longtemps que les hommes, ce sont souvent les personnes mariées qui ont les vies les plus longues.
De manière générale, la durée moyenne de vie est une question qui soulève de nombreux débats publics. L’augmentation de l’âge de la population a notamment une incidence sur les politiques publiques des gouvernements au niveau des retraites, mais aussi au niveau de la mise en place d’infrastructures dédiées aux seniors.



Laisser une réponse

*